News

Affaire Patrick Poivre d'Arvor : « Tellement de saloperies ont été dites »

Accusé de viols, Patrick Poivre d’Arvor a été accablé davantage par des témoignages troublants au sujet de ses jours à TF1. Des récits qu’il a réfutés catégoriquement dans Quotidien, ce mercredi 3 mars.

“Pendant deux semaines, je me suis tu volontairement”, amorce Patrick Poivre d’Arvor sur le plateau de Quotidien, ce mercredi 3 mars. En effet, à la suite de la plainte pour “viols” de Florence Porcel, le journaliste s’est contenté d’un démenti, de deux plaintes (l’une pour dénonciation calomnieuse, l’autre pour diffamation publique) et d’un silence de marbre. Mais face à la série de récits troublants, il n’a pu continuer de se murer. “Si je romps ce silence, c’est parce que derrière est arrivée une campagne ignoble. (…) Il y a tellement de saloperies qui ont pu être dites, je voulais m’en expliquer”, déplore le journaliste. Ici, “PPDA” fait référence à ces autres témoignages dénonçant ses prétendus comportements déplacés dans les couloirs de TF1, relayés dans les colonnes du Parisien.

Un proche d’une journaliste radio a notamment confié que, face aux avances de l’ex-présentateur du journal télévisé de la première chaîne, celle-ci l’aurait catégoriquement repoussé. Éconduit, Patrick Poivre d’Arvor se serait alors “livré à un plaisir solitaire sur son canapé” à en croire le quotidien. Toujours selon le journal, il aurait eu un comportement tout aussi effarant lorsque Claire Chazal, son ancienne compagne, a débuté une relation avec Xavier Couture. Il serait “monté dans le bureau de Claire Chazal et [aurait] uriné sur le canapé où elle avait l’habitude de faire la sieste.” Des actes qui auraient contribué à sa réputation : “dès qu’une stagiaire arrivait, la première chose qu’on lui disait c’est ‘fais gaffe, ne monte jamais seule dans l’ascenseur avec PPDA’.” Des propos que Patrick Poivre d’Arvor dément, assurant que Claire Chazal est “horrifiée” tout comme son assistante.

© Capture RMC StoryJean-Pierre Pernaut dans Les Grandes Gueules ce mardi 2 mars

“Un mensonge total”

En tant qu’ancien collègue de Patrick Poivre d’Arvor, Jean-Pierre Pernaut a été en mesure de livrer son propre récit. Une prise de parole allant à l’encontre des témoignages dont Le Parisien s’est fait l’écho. “Le Parisien cite des journalistes de TF1, il n’y en a plus qui ont connu cette époque, ou pratiquement pas, c’est un mensonge total”, a déclaré le mari de Nathalie Marquay-Pernaut dans Les Grandes Gueules ce mardi 2 mars. Et d’ajouter : “Patrick, son bureau était au milieu de la rédaction, s’il s’était passé quelque chose dans ce bureau on l’aurait su.” Sur Twitter, une ancienne journaliste de TF1 l’a pourtant contredit.

Click Here: racing 92 rugby jersey

Crédits photos : Capture TMC

Comments Off on Affaire Patrick Poivre d'Arvor : « Tellement de saloperies ont été dites »