News

Décès de Jerry Maren, dernier Munchkin du Magicien d’Oz

Ultime survivant de la bande des fameux Munchkins, les petits êtres que Dorothy rencontre au cours de son périple dans le magicien d’Oz en 1939, Jerry Maren vient de s’éteindre à l’âge vénérable de 98 ans.

Avec lui se referme l’histoire du Magicien d’Oz, un des plus célèbres films de l’Histoire du cinéma américain. Selon le site TMZ, qui rapporte l’information, Jerry Maren est décédé le 24 mai dernier à San Diego, en Californie, à l’âge vénérable de 98 ans. Maren était ainsi le dernier survivant du casting du film de Victor Fleming, sorti en 1939, et surtout le dernier survivant de la (grande) bande des 124 munchkins, les petits habitants qui accueillaient Dorothy dans leur contrée, Munchkinland. Comme ses confrères, Maren était un acteur atteint de nanisme. Il mesurait 1,30 m.

“Nous étions payé 50 $ par semaine, parce que nous n’avions pas d’agent” expliquait Maren dans une interview accordée au New York Post en 2009. “Ils pensaient que nous étions stupides, mais nous on savait qu’on se faisait rouler. Le propriétaire de Toto [NDR : le chien] était payé 150 $ !”

Des Munchkins pas si mignons…

Il y a une fameuse anecdote à propos des Munchkins du Magicien d’Oz. Une histoire à vrai dire pas vraiment reluisante… Dans une biographe posthume intitulée Judy and I: My life with Judy Garland, Sidney Luft (avec qui elle a été mariée de 1952 à 1965 et a eu deux enfants) raconte comment l’interprète de Dorothy Gale a été abusée par les nains du film, ces fameux Munchkins. “Ils lui rendaient la vie dure sur le tournage en mettant leurs mains sous sa robe. Il s’agissait d’hommes âgés de 40 ans et plus. Ils pensaient qu’ils pouvaient tout se permettre car ils étaient petits”, lâchait Luft dans ses écrits.

La troupe des Munchkins avait l’habitude de se produire dans des vaudevilles américains ou dans des cirques à travers le monde sous la direction de Leo Singer. Bruyante et festive, elle traînait derrière elle une réputation assez sordide à Hollywood, où l’on racontait que certains de ses membres s’adonnaient à des orgies, au jeu et à la prostitution. “Beaucoup de munchkins vivaient en mendiant, jouaient les proxénètes et fréquentaient des prostituées” a d’ailleurs déclaré le comédien Bert Lahr, qui incarne l’inoubliable lion du Magicien d’Oz. “Les nains brandissaient des couteaux et éprouvaient souvent du désir pour des personnes plus grandes.” Selon Mervyn LeRoy, “ils faisaient des orgies dans l’hôtel”, ce que le producteur justifie en assurant que “lorsqu’on fait un film comme Le Magicien d’Oz, tout le monde devait être un peu bourré pour avoir de l’imagination”.

La version de Jerry Maren à ce sujet n’est guère très éloignée. Selon lui, ces dérapages étaient dû aux figurants allemands de la bande. “Ils buvaient de la bière matin, midi et soir, et ils ont eu quelques problèmes. Ils voulaient tout le temps aller embêter les filles, mais il n’y avait qu’eux” disait Maren

Click Here: Germany Football Shop

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *