News

Stan Lee victime d’abus de faiblesse, porte plainte contre son ancien associé

Le légendaire créateur de Comics porte plainte contre son ancien directeur d’affaires, Jerardo Olivarez, qui se serait servi des affaires bancaires et professionnelles de Stan Lee pour se refaire une santé financière…

Depuis quelques temps, d’étranges rumeurs mêlées d’accusations gravitent autour de Stan Lee, 95 ans au compteur. Grosses sommes d’argent débitées de son compte en banque sans son accord, objets de collections évaporés de son musée, plusieurs personnes de son entourage licenciées… Le comble étant atteint par un de ses associés, qui aurait demandé à une infirmière de lui faire des prises de sang afin qu’il puisse signer des comics avec son propre ADN et faire ainsi augmenter leur valeur marchande. Oui oui, vous avez bien lu ! En d’autres termes, Stan “The Man” Lee serait notamment victime d’abus de confiance sur personne âgée, et de mauvais traitement, depuis le décès de son épouse en juillet 2017, par des personnes gravitant autour de lui qui en veulent forcément à son (très) gros patrimoine.

L’intéressé est monté au créneau il y a quelques jours, en envoyant au site (réputé trash) TMZ une vidéo dans laquelle il apparaît particulièrement remonté, menaçant quiconque continuerait à colporter ces vilaines rumeurs malveillantes sur lui et / ou son entourage.

L’ennui, c’est que ces rumeurs ne semblent pas si infondées que ça. Deadline rapporte en effet que Stan Lee vient de porter plainte contre Jerardo Olivarez, son ancien directeur d’affaires. L’intéressé, qui fut associé à la fille de Stan Lee, aurait pris le contrôle des affaires bancaires et professionnelles de Stan Lee, afin de se refaire une santé financière.

Click Here: Putters

Quelques jours après le décès de Joan Lee en juillet 2017, Olivarez et ses associés ont remercié le banquier de Stan Lee, et ont fait transférer 4,6 millions $ de son compte. Dans la plainte, il est également précisé que son ancien associé a convaincu le dessinateur de 95 ans de signer une procuration à Uri Litvak, l’avocat d’Olivarez, indiquant qu’il prendrait la relève de Stan Lee. Jerardo Olivarez aurait par ailleurs frauduleusement fait faire un don de 300 000 dollars de l’argent de Stan Lee à Hands of Respects, une association créée par ce dernier, mais dont il ne s’occupe plus, avant d’apprendre que cet argent a finalement directement atterrit dans la poche d’Olivarez…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *