News

The Revenant : qui est Ryuichi Sakamoto, le légendaire compositeur de la bande-originale ?

Nommé aux Oscars pour son travail sur “The Revenant”, le compositeur japonais Ryuichi Sakamoto a marqué les esprits tant pour son oeuvre, s’imposant comme un artiste aussi discret qu’éclectique.

En salles depuis mercredi, The Revenant d’Alejandro González Iñárritu est l’un des grands favoris de la prochaine cérémonie des Oscars puisqu’il totalise douze nominations. De ce film, on a tout dit : la performance hallucinée de Leonardo DiCaprio, la scène de l’ours, le tournage en décors naturels ou encore la magnifique photographie d’Emmanuel Lubezki… Aujourd’hui, focus sur le travail du compositeur japonais Ryuichi Sakamoto.

Si sa carrière musicale débute en 1978, ce n’est que cinq ans plus tard que Sakamoto est sollicité par le monde du cinéma. Nagisa Oshima le recrute en effet en 1983 pour écrire la bande-originale de Furyo mais également pour interpréter un des rôles principaux de ce film mettant en scène un autre musicien de renom, David Bowie. 

Son travail est salué unanimement par la critique et le voit récompensé d’un BAFTA de la meilleure musique originale. Quant à son interprétation du capitaine Yonoi, le redoutable responsable du camp de prisonniers au coeur du film, elle est restée dans les mémoires, sa froideur et son flegme complétant parfaitement l’exubérance de l’autre révélation de Furyo, Takeshi Kitano. Malgré ces louanges, Sakamoto ne renouvela pourtant l’expérience d’acteur qu’à de très rares occasions, ce fut le cas par exemple dans New Rose Hotel d’Abel Ferrara et Le Dernier Empereur de Bernardo Bertolucci.

Son succès lui ouvre grand les portes du 7ème art, lui permettant de travailler avec d’illustres metteurs en scène. Parmi ses collaborations les plus marquantes, citons celles avec Bernardo Bertolucci (Un thé au Sahara, Little Buddha et Le Dernier Empereur, récompensé par l’Oscar de la meilleure musique), Pedro Almodovar (Talons aiguilles), Brian De Palma (Snake Eyes, Femme fatale) et Alejandro González Iñárritu donc.

Sa renommée internationale n’a néanmoins pas empêché Ryuchi Sakamoto de collaborer régulièrement avec des cinéastes japonais. On lui doit par exemple la musique de films tels que Tabou (Nagisa Oshima), Tokyo décadence (Ryū Murakami), Appleseed (Shinji Aramaki) ou plus récemment Hara-Kiri : Mort d’un samouraï (Takashi Miike).

Compositeur et acteur, Ryuchi Sakamoto a été révélé par Furyo de Nagisa Oshima :

Furyo Bande-annonce VO

 

Comments Off on The Revenant : qui est Ryuichi Sakamoto, le légendaire compositeur de la bande-originale ?