News

Décès de Jean-Marie Rodon, co-fondateur des cinémas Action

Disparition d’un visage du cinéma d’art et essai. L’exploitant de salles Jean-Marie Rodon, co-fondateur des mythiques cinéma du quartier Latin, s’est éteint ce vendredi 11 mars 2016, à 78 ans.

Nous venons d’apprendre le décès d’une figure de la cinéphilie parisienne, l’exploitant de cinéma Jean-Marie Rodon. Co-fondateur des cinémas Actions, avec Jean-Max Causse, Jean-Marie Rodon est décédé ce vendredi 11 mars 2016, à 78 ans.

“Il a consacré sa vie entière au cinéma, oeuvrait depuis cinquante ans à défendre les films de répertoire, américain essentiellement mais aussi japonais et italien”, rappelle, pour célébrer sa mémoire, Elise Girard, attachée de presse de ces salles bien connues des cinéphiles parisiens et d’ailleurs, et réalisatrice (notamment du documentaire “Seuls sont les indomptés” dédié aux fondateurs des cinémas Action).

“Les cinémas Action ont commencé avec l’Action Lafayette en 1966 puis l’Action République et enfin le passage rive gauche au Quartier Latin. Suivront le Christine Bis, puis l’Action Christine, le Grand Action et l’Action écoles.

Au sein des cinémas Action, ce sont aussi de jeunes cinéastes qui ont été distribués et découverts :
Jim Jarmush, Serge Bozon, Damien Odoul, Ian Kounen, Gaspar Noé pour n’en citer que quelques uns.

Jean-Marie Rodon était un humaniste, un pédagogue qui voulait éduquer le public, en lui faisant découvrir inlassablement les oeuvres de ceux qu’il admirait.

C’est toute une vie de cinéma qui s’est éteinte vendredi et pour nous, qui avons eu la chance de le connaître, c’est la disparition brutale d’un ami,d’une personne humainement remarquable, à l’élégance, l’intelligence et la sensibilité rares, un grand homme.”

Click Here: Italy Football Shop

Comments Off on Décès de Jean-Marie Rodon, co-fondateur des cinémas Action