News

Making a Murderer, Chelsea Does … Ces nouveaux formats documentaire qui changent la donne

Avec le succès de Making a Murderer sur Netflix se dessine une nouvelle tendance dans les formats documentaire. Plus incisives et empruntant certaines spécificités à la fiction, ces créations redéfinissent le genre. En voici 5 exemples.

Making a Murderer 

Pas facile de passer à côté du succès de Making a Murderer, série documentaire de 10 épisodes produite par Netflix. Ses deux réalisatrices ont travaillé pendant presque 10 ans sur ce documentaire d’un nouveau genre qui suit la passionnante affaire Steven Avery. Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire, petite piqure de rappel. Cet American a été a condamné en 1985 pour le viol d’une jeune notable de la ville. Après dix-huit années passées derrière les barreaux et face à de nouvelles preuves, la Justice avoue s’être trompée de coupable et libère Steven Avery. La presse s’emballe, l’ancien prisonnier cherche justice, trouve de multiples soutiens et pointe du doigt la police du comté. Deux ans plus tard, nouvel emballement médiatique : Avery est soupçonné du meurtre d’une photographe…

Les deux réalisatrices de Making a Murderer ne se contentent pas de suivre l’affaire et de nous la raconter. Nous sommes face à une création hybride, qui emprunte certaines particularités à la fiction. Telles des journalistes d’investigation, elles nous offrent là une enquête poussée qu’elles construisent habilement usant de cliffhanger à chaque fin d’épisode. S’il ne s’agissait pas là d’une histoire vraie, nous serions alors face à un thriller/show judicaire efficace. Autre aspect frappant quand on découvre la série, son générique travaillé et de haute qualité comme peut en trouver chez des séries de chaines câblées.

Nombreux sont ceux à avoir englouti les dix épisodes qui compose la saison 1 de Making a Murderer et avoir suivi l’engouement de cette série documentaire outre-Atlantique. Car les témoignages et preuves recueillies par nos réalisatrices ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Persuadés de l’innocence de Steven Avery – actuellement en prison pour le meurtre de la photographe, des milliers d’Américains se sont mobilisés à travers des pétitions. Le Président lui-même fût obligé d’intervenir – même s’il n’a pas le pouvoir de gracier Steven Avery.

Making a Murderer va au-delà de la série documentaire : alliant fiction (dans son procédé) et réalité, elle a permis de faire bouger les choses outre-Atlantique. Sans seulement raconter les faits, elle demande à ses spectateurs de raisonner par eux-mêmes et de se faire leur propre opinion.

Découvrez sans plus tarder le premier épisode de Making a Murderer

Making A Murderer – saison 1 Episode complet VO

 

Comments Off on Making a Murderer, Chelsea Does … Ces nouveaux formats documentaire qui changent la donne