News

Laeticia Hallyday fait son grand retour sur les réseaux sociaux et adresse un message d’amour à Johnny

Cette nuit, la veille de la sortie de l’album de son homme, Laeticia Hallyday a partagé sur son compte Instagram les premières émouvantes images du clip de J’en parlerai au diable, premier extrait de l’album Mon pays c’est l’amour.

Elle n’avait plus publié en son nom sur le réseau social Instagram depuis le mois de novembre dernier. À l’époque, au moment où Johnny combattait encore un cancer des poumons qui l’a emporté un mois plus tard, sa femme publiait un cliché de ses deux filles prises en photo par le photographe JR. Depuis, si Laeticia Hallyday était apparue sur les comptes de ses amis, elle n’avait pas pris la liberté de reprendre ses activités personnelles sur le réseau social.

C’est chose faite depuis cette nuit où, pour la sortie de l’album posthume de Johnny Hallyday, elle a publié un extrait du clip de J’en parlerai au diable, premier morceau tiré de Mon pays c’est l’amour que le public découvre aujourd’hui. Le clip en noir et blanc montre des images du rockeur, vraisemblablement lors de son dernier road trip en moto sur la route 66. Laeticia Hallyday commente ainsi ces images de celui qui a partagé sa vie pendant plus de 20 ans : “À toi, À nos amours, À tes amours, À la fureur de vivre, À la liberté de penser, À ta musique, Je t’aime pour toujours”.

Click Here: gold coast suns 2019 guernsey

Mon pays c’est l’amour a déjà été certifié disque de diamant en raison des dizaines de milliers de précommandes. Des dizaines de fans se massaient cette nuit à la Fnac des Champs Elysées à Paris pour acheter dès 00h01 le précieux album qui est déjà un succès sans précédent.

View this post on Instagram

A toi, À nos amours, À tes amours, À la fureur de vivre, À la liberté de penser, À ta musique, Je t’aime pour toujours ❤️

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

Crédits photos : ABACA

Comments Off on Laeticia Hallyday fait son grand retour sur les réseaux sociaux et adresse un message d’amour à Johnny