News

Cannes 2012 : zoom sur “Room 237”, de Rodney Ascher [Quinzaine]

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, le documentaire “Room 237” explore les diverses théories qui continuent de fleurir au sujet du “Shining” de Stanley Kubrick, trente-deux ans après…

Peu de films ont généré autant d’interprétations et de débats : c’est le constat que dressa un jour l’Américain Rodney Ascher, lui-même fan du film, au sujet du Shining de Stanley Kubrick, et c’est le point de départ du documentaire Room 237, joli buzz de la Quinzaine des réalisateurs. Habilement et souvent drôlatiquement monté à partir d’images du chef-d’oeuvre de Kubrick et d’autres films, Room 237 laisse ainsi s’exprimer les voix de cinq “exégètes”, lesquels y développent leurs théories, qui oscillent la plupart du temps entre le capillotracté et le fumeux – malgré deux ou trois intuitions intrigantes.

Symboles dissimulés, références à Apollo 11 et lecture complotiste, interprétations obsessionnelles faisant du génocide des Indiens d’Amérique ou de la Shoah les véritables sujets du film… Rodney Ascher offre aux cinéphiles l’amusant spectacle de cette obstination des cinq experts à attribuer l’une ou l’autre intention au maître. Room 237, film autour d’un film, met ainsi au jour la fascination qu’exerce toujours Shining, trente-deux ans après sa sortie – les théoriciens d’Inception peuvent aller se rhabiller.

Tout le film

A.G.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *