News

Un test pour mieux traiter la fibromyalgie

Maladie encore mystérieuse, la fibromyalgie se caractérise par différentes manifestations : douleurs diffuses, une fatigue, des troubles du sommeil, de la cognition… Pour mieux poser le diagnostic et individualiser la prise en charge, une entreprise française propose un test de marche particulier.

Une entreprise française propose une innovation dans la prise en charge de la fibromyalgie.

Une seule maladie mais de nombreux symptômes
Douleurs chroniques, fatigue permanente, troubles du sommeil, troubles cognitifs… La fibromyalgie touche 2 à 4 % de la population. Le principal retentissement de la fibromyalgie se traduit par des douleurs articulaires, qui permettent de poser le diagnostic. Face à cette maladie qui garde une part de mystère importante, de nombreuses recherches sont en cours.
Cette maladie a fait l’objet d’un rapport d’orientation de la part de la Haute Autorité de Santé en juillet 2010. Selon les recommandations avancées, la prise en charge doit s’appuyer sur quatre volets : l’éducation du patient, qui doit apprendre à connaître sa maladie et en accepter les symptômes ; le traitement “cognitivo-comportemental“, qui apprend au patient à gérer ces symptômes, en particulier la douleur chronique ; l’activité physique, que le patient doit maintenir malgré sa fatigue, mais qu’il faut adapter à chaque cas ; les traitements médicamenteux de la douleur et de l’humeur.
Mais il est parfois difficile de poser le diagnostic et de pouvoir différencier certains groupes de patients.Identifier des sous-groupes de patients pour mieux les traiterAujourd’hui, Centaure Metrix, entreprise labellisée Genopole®, met à la disposition du corps médical un test de marche permettant de caractériser les patients atteints de fibromyalgie. Différents paramètres de la marche, mesurés par le système Locometrix® sont corrélés aux grandes caractéristiques de la fibromyalgie. Dorénavant, le clinicien peut disposer, en pratique clinique quotidienne et en complément des examens classiques, d’un test de marche qui lui permet de quantifier :

  • L’intensité de la douleur chronique, mesurée par la diminution de la puissance des mouvements (“kinésiophobie“) ;
  • L’état cognitif du patient, corrélé à la baisse de régularité des cycles de marche ; la tendance des patients à dramatiser leur état est, par exemple, bien liée à ce paramètre ;
  • L’état de fatigue physique, qui s’exprime par une réduction de l’activité physique, évaluée par la diminution de la cadence des pas.

L’étude vient d’être publiée dans la revue BMC Musculoskeletal Disorders. Ce test constitue un véritable examen complémentaire des tests cliniques classiques, qui permet de différencier des sous-groupes de patients qui expriment cette maladie de manière différente. Au final, l’objectif est de pouvoir mieux rationaliser le traitement de la fibromyalgie, en l’adaptant à chaque catégorie de patients.David BêmeSources :Communiqué commun Genopole/Centaure Metrix – 9 janvier 2012The interest of gait markers in the identification of subgroups among fibromyalgia patients – Bernard Auvinet, Denis Chaleil, Jean Cabane, Anne Dumolard, Pierre Hatron, Robert Juvin, Michel Lanteri-Minet, Yves Mainguy, Laurence Negre-Pages, Fabien Pillard, Daniel Riviere and Yves-Michel Maugars – BMC Musculoskeletal Disorders 2011, 12:258 (

étude accessible en ligne)Click Here: ADELAIDE CROWS 2019 MEN’S HOME GUERNSEY

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *