News

Rétinopathie diabétique : vive le dépistage !

Une des conséquences possibles du diabète est une atteinte de la rétine. La rétinopathie diabétique n’est pourtant pas une fatalité. Un contrôle annuel chez l’ophtalmologue permet un dépistage régulier.

Le diabète se soigne mais il peut évoluer et se compliquer, en particulier si le taux de sucre dans le sang n’est pas assez contrôlé. Parmi ces complications possibles, la rétinopathie diabétique : près de 2 % des personnes atteintes de diabète il y a 15 ans sont aujourd’hui aveugles, tandis que 10 % d’entre elles souffrent de graves handicaps visuels. Cette situation est d’autant plus alarmante qu’il existe un traitement efficace qui peut prévenir l’apparition de ces dégénérescences oculaires.Pour éviter cette dégradation de la rétine, il existe donc une solution simple et efficace : le dépistage ! Effectué une fois par an chez l’ophtalmologue, il permet un suivi de la maladie, et si besoin est, une prise rapide et précoce des médicaments.Un exemple à suivre dans le domaine de la prévention est la Bourgogne. Pour la cinquième année consécutive a été organisée une campagne de dépistage gratuit et itinérant dans toute la région. But de l’opération : se rapprocher du patient diabétique, l’informer et lui proposer un dépistage oculaire gratuit. Depuis 2005, plus de 5 100 patients ont été ainsi examinés. Un tiers d’entre eux ont révélé être atteint d’une pathologie de l’oeil liée au diabète.

L’Université de Bourgogne a pourtant pointé un manque de rentabilité économique de ce type de campagne de dépistage… Mais le Dr Emmanuel Debost, membre du Bureau de l’Union Régionale des Médecins Libéraux de Bourgogne, insiste sur le fait que cette analyse purement financière ne prend pas en compte l’aspect “qualité de vie“ et les conséquences psychologiques de la malvoyance ou de la cécité pour ces personnes qui doivent déjà vivre avec une maladie chronique…La rétinopathie diabétique est une dégénérescence grave de la rétine. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour aller voir votre ophtalmo ! Allez-y régulièrement, une fois par an si possible et vous éviterez cette complication si invalidante.Source : Union Régionale des Médecins Libéraux de Bourgogne, 3 juin 2009Click Here: cheap sydney roosters jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *