News

Un crédit malgré la maladie

Les personnes qui ont connu une maladie grave ou qui présentent des risques pour leur santé doivent pouvoir recourir à des prêts et des assurances comme tout le monde. C’était l’un des voeux de Jacques Chirac annoncés en avril dernier dans le cadre de la relance du plan cancer. Aujourd’hui, cela va être concrétisé par une convention, baptisée Areas, signée au ministère de la santé début juillet, qui remplacera l’ancienne convention Belorgey.
Les organismes de crédit ont ainsi accepté de revoir à la hausse les montants accordés à tous ceux qui présentent un risque de problèmes de santé plus important que les autres. A partir de la fin 2006, il sera donc possible pour ces personnes de bénéficier de prêts immobiliers pour un montant allant jusqu’à 300 000 euros. En outre, elles pourront bénéficier de crédits à la consommation allant jusqu’à 15 000 euros. Enfin, les risques d’invalidité pourront être inclus sous certaines conditions dans les problèmes couverts dans les assurances liées au crédit.
Cette nouvelle convention est donc un pas en avant pour ces personnes à « sur-risque de santé », qui peuvent initier des projets de vie de manière plus simple. Mais il faudra attendre la mise en application pour vérifier que dans les faits l’accès au crédit est réellement facilité. Affaire à suivre.Source : Communiqué du ministère de la santé juin 2006Click Here: cheap sydney roosters jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *