News

Deuxième victime du virus du West Nile

Suite au signalement début octobre d’un cas humaind’infection par le virus West Nile dans le départementdu Var, plusieurs éléments nouveaux confirmentl’hypothèse d’une contamination locale. Enparticulier, l’épouse de l’homme atteint aprésenté fin août une forme bénigne dela maladie. Par ailleurs, deux autres cas probablesd’infection par le virus West Nile ont étédiagnostiqués chez des chevaux. Au total, à ce jour,deux cas humains (une forme bénigne et une formecompliquée de méningo-encéphalited’évolution favorable) et trois cas équins ontété signalés dans le département. Lesrésultats des examens de confirmation pour ces cinq cas sontattendus dans le courant de la semaine.
L’infection par le virus West Nile, dans sa formebénigne, se traduit généralement par unsyndrome pseudo grippal ; mais pour les autorités sanitairesil n’y a aucune raison, actuellement, de recommander devantde simples symptômes grippaux la prescription des examensspécifiques du virus West Nile ni de prescrire de traitementparticulier. L’apparition de complications neurologiques(moins d’une forme symptomatique sur 10), doit conduireà adresser le patient dans un service hospitalier.
La protection individuelle contre les piqûres de moustiques,bien que l’automne ne soit plus propice à leurprolifération, repose sur le port de vêtementscouvrant bras et jambes, l’application de produitsrépulsifs sur les zones découvertes etl’imprégnation des vêtements avec un produitinsecticide spécial pour tissus. Les moustiques piquantprincipalement le soir, il est recommandé d’utiliserdes diffuseurs insecticides et des moustiquaires dans lespièces d’habitation.
Source : Communiqué de la Directiongénérale de la santé du 20 octobre 2003Click Here: Cheap France Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *