News

Deux désinfectants utilisés dans le milieu médical rappelés car contaminés par des bactéries

L’ANSM demande aux établissements de santé, cabinets médicaux et autres structures de santé de ne plus utiliser de Surfa’safe premium et d’Opaster Anios, la présence de bactéries dans ces deux désinfectants pouvant provoquer des infections chez les personnes au système immunitaire affaibli.

Sommaire

  1. Un risque d’infection chez les personnes immunodéprimées
  2. Suspension de la production des produits des laboratoires Anios
  3. Les professionnels invités à utiliser des produits alternatifs

Dans un communiqué du 7 novembre dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a informé que plusieurs lots de Surfa’safe premium et d’Opaster Anios, deux désinfectants utilisés dans le milieu médical pour la désinfection des surfaces, des dispositifs médicaux et notamment du matériel chirurgical, étaient contaminés par des bactéries. Le fabricant, les laboratoires Anios, a procédé au rappel de ces produits, qui “ne doivent plus être utilisés”.Un risque d’infection chez les personnes immunodépriméesLes bactéries en question sont Burkholderia cepacia et Pseudomonas oryzihabitans, des germes “naturellement présents dans l’environnement” mais “opportunistes, c’est-à-dire susceptibles de provoquer une infection chez des

personnes immunodéprimées (patients traités par

chimiothérapie,

immunosuppresseurs, en attente de

greffe ou greffé, hémodialysés, en séjour prolongé en réanimation, en néonatologie ou atteints de

mucoviscidose)”, explique l’ANSM. En revanche, “le risque d’infection pour la population générale est très faible”.Suspension de la production des produits des laboratoires AniosL’origine de la contamination “serait liée au réseau d’eau de l’usine, précise le communiqué. Les Laboratoires Anios procèdent à une désinfection des circuits d’eau.” Par mesure de précaution, des test microbiologiques sont réalisés sur l’ensemble des produits des laboratoires Anios et “pourront conduire à d’autres rappels si des bactéries sont identifiées”. La production et la distribution de tous les produits issus de l’usine sont pour le moment suspendues.Les professionnels invités à utiliser des produits alternatifsDans l’attente des résultats, il est demandé aux établissements de santé, cabinets médicaux, dentaires ou autres structures de santé et médico-sociales, lors d’une hospitalisation à domicile, aux collectivités et tout autre lieu d’utilisation de “privilégier l’usage de produits alternatifs aux produits de la gamme ANIOS répondant aux critères de dispositif médical” pour les populations à risque. La Société Française d’Hygiène Hospitalière a établi une

liste de recommandations “pour une gestion optimisée des retraits”.Click Here: Bape Kid 1st Camo Ape Head rompers

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *